Sitcom

Sortie le 27 Mai 1998 en salle
Sortie à la Vente en DVD le 04 Octobre 2001
Sélection officielle Semaine Internationale de la Critique Cannes 1998

Prix d'interprétation féminine et prix de la création au festival de Namur (Belgique), prix d'interprétation féminine au festival de Sitges (Espagne).
Durée : 1h 25min. Interdit aux moins de 12 ans

Réalisation, production, distribution
Réalisateur François Ozon
Scénariste François Ozon
Producteur Olivier Delbosc
Marc Missonnier
Production Fidélité Productions , France
Distribution Mars Distribution, France
Acteurs
Evelyne Dandry La mère
Francois Marthouret Le père
Marina De Van Sophie
Adrien de Van Nicolas
Stéphane Rideau David
Lucia Sanchez Maria
Jules-Emmanuel Eyoum Deido Abdu
Jean Douchet le psychothérapeute
Sébastien Charles le garçon aux courgettes
Equipe Technique
Directeur de la photographie Yorick Le Saux
Monteur Dominique Petrot
Chef décoratrice Angélique Puron
Compositeur Eric Neveux
Dialoguiste François Ozon

synopsis

Extérieur-jour, une maison plutôt cossue, une voiture arrive, la caméra reste toujours à l'extérieur, un individu rentre, et on entend plusieurs personnes chantant joyeux anniversaire, quant tout à coup ce sont des cris d'effrois, puis des coups de feux, et enfin le silence. Et c'est après cette séquence d'ouverture mémorable que l'on assiste peu à peu à la dépravation totale d'une petite famille bourgeoise. Ozon porte bien son nom et brise tous les taboux, dans ce qui va être une lente avancée vers la libération; Une libération d'ordre psychanalitique, d'ailleurs le père, symbolisé par le rat, sera finalement supprimé, marquant enfin l'épanouissement de la famille, toute peur et restriction étant abolie. Le père, d'ailleurs très drôle, représente l'immobilisme total, il se contente constamment, en guise de dialogue, de sortir des proverbes d'un air satisfait et fuit par là-même son rôle dans le bon fonctionnement de la vie de famille, dont il se fiche éperdument. Le film est très provocateur, il effleure la pédophilie, filme par contre bien largement l'inceste, et montre une homosexualité franchement débridée. Un festival d'humour que certains percevront comme du pur mauvais goût, mais qui plaira certainement aux amateurs d'humour décalé.

 

.........

.............

présentation du film à Cannes

 

......

 

affiche américiane

retour au site