Les roseaux sauvages

Le Chêne et le roseau
Film français (1994) . Comédie dramatique . Durée : 56mn.

Téléfilm tourné dans le cadre de la série d'Arte Tous les garçons et les filles de leur âge, et qui sortira en salles dans une version plus longue et sous le titre Les Roseaux sauvages .

1962. Les accords d'Evian entérinent l'indépendance du peuple algérien. Les attentats de l'OAS se multiplient. En France, dans un lycée provincial du sud-ouest, débarque le jeune Henri. L'intrusion de cet adolescent animé par la haine va bouleverser les équilibres et les habitudes de l'internat. En effet, Henri, le Pied-Noir exilé, milite ouvertement pour la politique de la terre brûlée ; il considère tous les Français comme des traitres, et les gauchistes comme des êtres à abattre. Avec lui, c'est le vent de la guerre civile qui s'engouffre dans un univers qui a su vivre à l'abri des fracas de l'histoire. Mais c'est l'année du premier bac, et c'est aussi le dernier trimestre de l'année scolaire, ainsi que la promesse de l'été...

Date de sortie en salle 01 juin 1994

Réalisation : André Téchiné

Scénario André Téchiné
Gilles Taurand
Olivier Massart

Élodie Bouchez .... Maïté Alvarez
Gaël Morel .... François Forestier
Stéphane Rideau .... Serge Bartolo
Frédéric Gorny .... Henri Mariani
Michèle Moretti .... Madame Alvarez
Jacques Nolot .... Monsieur Morelli
Eric Kreikenmayer .... Pierre Bartolo, the Groom
Nathalie Vignes .... Irène, the Bride
Michel Ruhl .... Monsieur Cassagne
Fatia Maite .... Aicha Morelli
Claudine Taulère .... Nurse
Elodie Soulinhac .... Colette, Girl at Party

1995
Meilleur film
Meilleur réalisateur : André Téchiné
Meilleur espoir féminin : Elodie Bouchez
Meilleur scénario original ou adaptation : Olivier Massart , Gilles Taurand , André Téchiné
Nomination Meilleure actrice dans un second rôle : Michèle Moretti
Nomination Meilleur espoir masculin : Frédéric Gorny
Nomination Meilleur espoir masculin : Gaël Morel
Nomination Meilleur espoir masculin : Stéphane Rideau
 

 

« Les Roseaux sauvages » prix Louis-Delluc 1994

« Les Roseaux sauvages » d'André Téchiné ont obtenu le prix Louis-Delluc 1994 du meilleur film de production française décerné par un jury de critiques et de personnalités de cinéma. Présenté au Festival de Cannes dans la section « Un certain regard », le film de Téchiné évoque les incertitudes, les troubles et les peurs de l'adolescence qui se cherche, avec Maïté (Elodie Bouchez), fille d'une enseignante communiste, François (Gaël Morel) qui découvre son homosexualité, Serge (Stéphane Rideau) le paysan et Henri (Frédéric Gorny), le pied-noir. L'action se déroule dans une petite ville du Sud-Ouest de la France en 1962 avec, en toile de fond, la guerre d'Algérie et les attentats de l'OAS. Ce film, réalisé pour la série diffusée sur ARTE « Tous les garçons et les filles », vient d'être sélectionné pour représenter la France aux oscars 1995.

Article paru dans l' édition du 16 décembre 1994 .de l"humanité

affiche trouvée sur le site actrice de France

publiée avec leur autorisation